Tpffcelticsociety

Vacciner la femme enceinte, clé pour prévenir la coqueluche


Vacciner la femme enceinte, clé pour prévenir la coqueluche / informations

Les experts du Association espagnole de pédiatrie (AEP) considère que vacciner Les femmes à partir de la semaine 27 de la grossesse pourraient être la mesure préventive la plus efficace pour empêcher le futur bébé de se contracter coqueluche avant l'âge de deux mois, âge auquel ils reçoivent le premier vaccin contre cette maladie et ne pas répéter les cas tels que le bébé de 15 jours récemment décédé dans un hôpital de Malaga.

L'efficacité de la vaccination maternelle est de 91% si le vaccin est administré sept jours avant l'accouchement

Bien que cette maladie, selon le ministère de la Santé, présente un profil épidémique cyclique, depuis 2010, l'incidence, l'hospitalisation et la mortalité de la coqueluche ont augmenté progressivement, atteignant un sommet en 2012 avec 7,75 cas pour 100 000 habitants; en fait L'incidence de la maladie a particulièrement augmenté chez les enfants de moins d'un an, en particulier chez ceux de moins d'un mois, qui ne sont pas encore vaccinés.

Selon des preuves scientifiques récentes, il est conseillé vacciner contre la coqueluche aux femmes enceinte pendant le dernier stade de la grossesse, car de cette façon le fœtus est fourni des anticorps à travers le placenta, qui protégerait le nouveau-né jusqu'à l'âge de deux mois et recevrait le vaccin correspondant. Selon le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies (ECDC)) l'efficacité de la vaccination maternelle est de 91% si le vaccin est administré sept jours avant l'accouchement.

Le problème est qu’il n’ya pas assez de doses de vaccins, et même les ECDC a déjà averti de la pénurie. De GSK, l'une des deux sociétés pharmaceutiques autorisées à produire le vaccin, a expliqué les retards dans la distribution du vaccin dans le monde entier, car elle éprouve des difficultés à produire à grande échelle l'un des composants de l'antigène vaccinal. Coqueluche Acellulaire.

En juin, le Commission de santé publique du Conseil interterritorial du système de santé national, a recommandé d'établir une stratégie de vaccination pour contrôler la coqueluche chez les enfants de moins de trois mois qui administrent le vaccin dTpa entre le 27ème et le 36ème mois de grossesse et peu de temps avant Parmi ces médicaments, la priorité sera donnée à la vaccination des femmes enceintes par rapport à celle des enfants de six ans. À l’heure actuelle, cependant, dans la majeure partie du territoire national, le critère de la vaccination des enfants est maintenu, car modifier le calendrier de vaccination C'est une mesure difficile à mettre en œuvre, d'autant plus que les preuves scientifiques à l'appui de l'efficacité de la vaccination chez les femmes enceintes sont relativement récentes.