Tpffcelticsociety

L'utilisation d'un téléphone portable pendant la grossesse peut augmenter le risque de TDAH


L'utilisation d'un téléphone portable pendant la grossesse peut augmenter le risque de TDAH / informations

Au cours des dernières années, plusieurs études ont tenté de trouver la relation possible entre certains troubles du comportement chez les enfants et les adolescents, tels que Trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention (TDAH), avec lui emploi de la téléphonie mobile pendant la grossesse. Cependant, toutes les enquêtes menées à ce jour étaient incohérentes. Maintenant, une équipe de chercheurs, coordonnée par l'Institut de la santé mondiale de Barcelone (ISGlobal) par le professeur Martine Vrijheid, a tenté de faire la lumière à travers une méga-analyse multinationale des données de plus de 80 000 mères et de leurs enfants.

L'analyse, publiée dans la revue scientifique International environnemental le 7 avril, il est le plus important sur ce sujet et a analysé plusieurs cohortes internationales à différentes périodes: Danemark (1996-2002), Corée (2006-2011), Hollande (2003-2004) Norvège (2004-2008) et Espagne (2003-2008).

Les enfants de femmes qui ont déclaré ne pas avoir utilisé de téléphone portable ou les avoir utilisées très peu pendant leur grossesse ne présentaient aucun problème de comportement

Après avoir analysé les données fournies par les mères sur l’utilisation du téléphone portable pendant la grossesse, ils ont observé que les enfants des femmes qui n’avaient pas utilisé ce type d’appareil ou l’avaient utilisé très peu pendant leur grossesse ne présentaient aucun problème comportemental. Type. En revanche, une plus grande utilisation était liée à difficultés de comportement, ou émotionnel, et avec hyperactivité.

Projet européen Gerónimo sur les champs électromagnétiques

Cette méga-analyse s'inscrit dans le cadre du projet européen Gerónimo, qui vise à soutenir des études multidisciplinaires, toujours avec les preuves scientifiques en tant que prétendus effets ou risques que le champs électromagnétiques (CEM) pourrait causer la santé de personnes telles que, par exemple, le cancer, les difficultés de reproduction ou les maladies neurodégénératives.

Bien qu’il soit important de garder à l’esprit que cette nouvelle recherche est purement observationnelle, ces investigations pourraient être utiles pour des recherches futures sur les effets possibles des radiofréquences des téléphones portables chez le fœtus pendant son développement dans le ventre maternel.